1 Goltitaxe

Synonime Dessayer

COFFRET,subst. masc.

A.−Petit coffre plus ou moins luxueux, souvent orné, où l'on range des objets rares ou précieux.Coffret à bijoux (cf. écrin) :

1. Ils me conseillèrent d'essayer beaucoup d'objets différents, des éventails, des boîtes à thé, des coffrets à ouvrage, et m'assurèrent que j'en aurais le débit chez eux. G. Sand, Histoire de ma vie,t. 4, 1855, p. 66.

2. On posa devant les brocanteurs un petit coffret avec des médaillons, des angles et des fermoirs d'argent, le même qu'il avait vu au premier dîner dans la rue de Choiseul, qui ensuite avait été chez Rosanette, était revenu chez Mme Arnoux; ... Flaubert, L'Éducation sentimentale,t. 2, 1769, p. 271.

B.−P. anal.

1.Emballage luxueux.Parfum présenté dans un joli coffret.

2.ÉLECTR.,,Enveloppe, en forme de coffret, qui renferme un petit équipement électrique. `` (Siz. 1968).,,Coffret de manœuvre`` (Siz. 1968).

Prononc. et Orth. : [kɔfʀ ε]. Ds Ac. 1694-1932. Fér. Crit. t. 1 1787 propose d'écrire cofret avec 1 seul f. Étymol. et Hist. Début xives. (Jean Chapuis, Trésor, 475 ds Rose, éd. Méon, t. 3, p. 350). Dimin. de coffre*; suff. -et*. Fréq. abs. littér. : 297. Fréq. rel. littér. :xixes. : a) 254, b) 746; xxes. : a) 339, b) 442.

DÉR. 1.

Coffreterie,subst. fém.Profession, commerce du coffretier; produits de cette profession.Nous traiterons 1. des cassettes simples; 2. des cassettes à châssis, à chapeau, à robes. Les premières se rapprochent des caisses, et les secondes des boîtes, des ouvrages de coffreterie (Nosban, Nouv. manuel complet du menuisier,t. 2, 1857, p. 208). 1reattest. 1429 coffreterie (Précis des Travaux de l'Ac. de Rouen, 1889-90, p. 248 ds Delb. Notes); de coffret, suff. -erie*.

2.

Coffretier,subst. masc.Fabricant ou marchand de coffres ou de coffrets.Coffretier-emballeur (cf. layetier et le composé layetier-coffretier).Voici encore une invention faite dans le même but. Boîte servant à l'emballage des chapeaux de dames, par M. Buban, layetier-coffretier. Cette boîte, qui est en bois, a la forme d'une malle à couvercle bombé (Nosban, Nouv. manuel complet du menuisier,t. 2, 1857p. 214). [kɔfʀ ətje]. Ds Ac. 1762-1878. Fér. Crit. t. 1 1787 propose d'écrire cofretier avec un seul f. 1reattest. 1379 (Ord. du prévôt de P. ds Bibliothèque de l'école des Hautes Études, t. 33, 1877, p. 95); de coffret, suff. -ier*.

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

→ voir de, plus et en.

Locution adverbiale[modifier]

de plus en plus\də ply.z‿ɑ̃ ply\

  1. En progressant, en bien comme en mal.
    • Mais l’enfant, de plus en plus épeuré, s’était caché dans les jupons de la femme, […].— (Octave Mirbeau, La Bonne, dans Lettres de ma chaumière, 1885)
    • Il riait de plus en plus fort, férocement joyeux, […].— (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, p. 20)
    • En outre, du fait de la conversion au christianisme de l’ancien païen Clovis et de l’ancien arien Sigismond de Bourgogne, l’autorité de l’Église devenait de plus en plus forte.— (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Mais, à côté de ces favorisés, il y a la masse des autres paysans qui n’ont pas de bonne terre à faire valoir ; ceux-là, devant l’extension du machinisme, trouveront de plus en plus difficilement à affermer des champs où leur force de travail puisse s’employer.— (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Je sentais l’intensité du courant grandir et à mesure ma gorge, mes mâchoires, tous les muscles de mon visage, jusqu’à mes paupières se contacter dans une crispation de plus en plus douloureuse.— (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • Et l'on avait encore par la suite réglementé la pose des lacs à terre si bien que c'était de plus en plus hasardeux d'essayer d'en profiter quand les bêtes rusées refusent la « graine », à la branche !— (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. (Avec de) Un nombre croissant de, une quantité croissante de.
    • Notre avion prenait de plus en plus de vitesse.— (Dieudonné Costes et Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
    • Après 2008, de plus en plus de personnes nées au cours de la période du baby boom vont atteindre l’âge de la retraite, et l’effet de leurs départs va se faire sentir de plus en plus fortement.— (Tendances des migrations internationales 2002 : Système d’observation permanente des migrations, OECD Publishing, 2003, ISBN9789264299498)

Antonymes[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]

Occitan[modifier]

Cette entrée est considérée comme uneébauche à compléteren occitan. Si vous possédez quelques connaissances sur le sujet, vous pouvez les partager en modifiant dès à présent cette page (en cliquant sur le lien« modifier »).

Étymologie[modifier]

→ voir de, plus et en.

Locution adverbiale[modifier]

de plus en plus\de ˈplyz‿em ˈplys\

  1. De plus en plus.

Variantes[modifier]

Synonymes[modifier]

Leave a Comment

(0 Comments)

Your email address will not be published. Required fields are marked *